Les Antennes locales ANDAR

Comment contacter nos nombreuses antennes locales à votre disposition ?

Antenne locale

 Actualités

Des échographies pour prédire des rechutes de la maladie

Dernière modification le 25 novembre 2012 , par Jean-Noë l - Redacteur

Il a été démontré que chez certains patients, une inflammation synoviale persistait même si tous les critères de rémission sont atteints. Il y a donc un certain risque de rechute et également de progression des lésions articulaires.


Il a été démontré que chez certains patients, une inflammation synoviale persistait même si tous les critères de rémission sont atteints. Il y a donc un certain risque de rechute et également de progression des lésions articulaires.

Un groupe de chercheurs français a évalué le pouvoir des ultrasons et des scans IRM de prédire une rechute ou une progression de la maladie. 85 patients, qui avaient une PR depuis 3 ans en moyenne, et qui étaient en rémission (ou avaient un score d’activité de la maladie (DAS28) très bas) ont participé à l’étude. Après un an, le DAS28 avait augmenté chez 26 patients, dépassant le critère de rechute défini dans l’étude, et 9 patients avaient une progression de la destruction articulaire.

Le nombre de synovites détectées par l’échographie à l’entrée dans l’étude prédisait une rechute et leur sévérité prédisait une progression radiographique. Par contre, les scans IRM n’avaient pas de pouvoir prédictif. L’échographie s’avère donc une technique fiable et peu coûteuse pour le système de santé.

Sources : Foltz et al. Power Doppler ultrasound, but not low-field magnetic resonance imaging, predicts relapse and radiographic disease progression in rheumatic arthritis patients with low levels of disease activity. Arthritis & Rheumatism 2012 ;64:67-76.