Les Antennes locales ANDAR

Comment contacter nos nombreuses antennes locales à votre disposition ?

Antenne locale

 Actualités

Témoignage d’une patiente atteinte de polyarthrite rhumatoïde

Dernière modification le 12 juin 2013 , par Jean-Noë l - Redacteur

MON EXPLOIT ! (JE L’AI FAIT !)


Ca y est c’est le jour du départ ! Les bagages sont finis, le taxi vient nous prendre à 6h, pas question d’être en retard ! Mais comme j’ai réussi à convaincre Dom (c’est mon mari) de faire la synchronisation avec moi on est réveillés depuis 3h00 du matin. La synchronisation c’est pour le décalage horaire, c’est simplement le fait de se décaler d’une heure par jour pour éviter d’avoir la tête à l’envers quand on arrivera Samedi matin à Shanghai. Ah oui, parce que notre destination c’est la Chine ! (6h de décalage horaire). Pendant 5 jours avant le départ, on se couche et on se lève 1h plus tôt (dernier soir coucher 19h, levé 3h). Donc, il est pratiquement 6h et le taxi arrive, il faut partir ! Direction la gare, oui on habite un village à côté de Besançon, pas d’aéroport à proximité donc direction la capitale en train. Bon ça commence, le train a du retard, pas grave on arrive directement à Roissy et on est très large avant le vol. Ca y est on est bien installés, Dom a réussi à caser nos grosses valises (23 kg chacune !). Le contrôleur annonce les gares et à l’heure initialement prévue d’arrivée (on a oublié qu’on était parti avec du retard…), il en annonce une (on n’écoute pas !) et on se prépare pour descendre. Un peu étonnés que personnes d’autres ne descendent à Roissy (le train est bondé on est le 13 juillet !). Mais bon nous voilà sur le quai avec tous nos bagages. Tient c’est bizarre j’avais réservé un accueil en fauteuil roulant et il n’y a personnes . Le chef de quai siffle le départ, le train va partir, je lève les yeux « Marne la Vallée » on est descendu trop tôt ! Je me jette en travers de la porte du wagon qui n’est pas encore fermée et je crie « NON » en regardant si Dom me suit. Je ne sais pas comment mais il est là les valises aussi (46 kg !) et il monte dans le train juste à temps. Air ahuri des passagers qui nous regardent bizarrement, fou rire de nous deux et dire qu’on n’a pas encore fait 500 km sur les 10 000 à venir, ça commence bien !

La gare suivante est la bonne, tout le monde descend, le fauteuil roulant est bien là, on est dans l’aéroport. Bon le jeune homme est un peu speed et nous laisse très vite (en récupérant son fauteuil bien sûr). J’avais espéré qu’il nous emmènerait un peu plus loin dans l’aéroport mais bon c’est déjà ça. Une remarque pour SNCF et Aéroport ; vous pourriez pas faire un lien entre les 2 services ? il faut que j’en parle à mes cousins-SNCF !! On prend notre temps et on rejoint Arlette (Arlette c’est la 3ème du trio pour ces vacances en Chine). On prend un petit verre à notre voyage et direction l’enregistrement. Accueil attentif, j’explique avoir fait une réservation d’une assistance fauteuil roulant . Pas de problème tout est prévu. J’apprends (ça me servira pour la prochaine fois) que cette réservation nous autorise à passer par l’entrée VIP. Mais on n’avait pas fait la queue car l’hôtesse d’accueil à qui j’avais demandé des renseignements en lui expliquant mes difficultés à marcher (Oui ça si vous l’avez pas compris : je marche mais j’ai mal très vite et les long couloirs des gares, aéroports, musée et autres longues distances me sont très pénibles), donc la demoiselle nous avait fait éviter la queue. Nous avons un point de RDV avec l’hôtesse au fauteuil, très drôle le point de rencontre je suis donc une VIP ! La jeune femme qui arrive avec le fauteuil est tout sourire et nous partons tous par des couloirs « secrets » pour passer les formalités. Ca c’est le truc sympa pour ceux qui m’accompagnent ça gagne en général du temps pour le passage de la douane et de la police (on coupe les files…).

Attente puis embarquement, je laisse le fauteuil à l’entrée de l’avion et je rejoins ma place. Il va y avoir 11h de vol (12h au retour), et cette situation assise les jambes serrées m’est plus qu’inconfortable je n’arriverai pas à la tenir en classe économique. J’ai pris un billet « Premium » pour arriver à mieux caser mes jambes et supporter la position assise pendant aussi longtemps. Mais le billet est cher, Arlette et Dom sont en classe Eco mais très près de moi. Vol RAS, peu dormi, mon voisin est sympathique mais très en colère en début de vol. Il était au premier rang mais au niveau d’une issue de secours, or il a visiblement de grosses difficultés à marcher. L’hôtesse lui a donc demandé de changer de place parce que le règlement (heureusement) oblige à ce que les personnes devant les issues de secours soient valides pour pouvoir aider les hôtesses en cas de nécessité. Bref j’aurai pu être seule, dommage…

A l’arrivée une jolie chinoise m’attend avec un fauteuil, heureusement car je suis très raide. Une fois passé les formalités et les bagages récupérés, une jeune femme qui parle un peu français nous attend avec une pancarte et nous voilà pris en charge, en voiture pour l’hôtel. C’est parti nous sommes arrivés en Chine, la grande aventure va vraiment commencer.

Cette première journée est libre (on aura un guide avec une voiture à partir du lendemain) . On commence par se poser un peu à l’hôtel puis départ en taxi pour le centre de Shanghai ! On fait quelques rues et nous voilà dans la rue NANKIN, principale rue commerciale de … 10 km de long ! On n’en fera qu’un petit bout ! Une pluie diluvienne s’abat d’un coup c’est drôle il fait encore 26°C tous le

PNG - 80.7 ko

monde se glisse dans les entrées de magasin, les vendeurs de parapluies apparaissent partout. On en profite pour rentrer dans un grand magasin style Galeries Lafayette. Il y a une animation : podium, minette qui fait participer les clients à un tirage au sort, on ne comprend rien mais les gens ont l’air très content quand ils sont tirés au sort et tout le monde les applaudit. J’en profite pour m’assoir dans le public pendant que Dom et Arlette vont faire un tour du magasin. Il y a des fuites dans le plafond du hall d’entrée (pourtant le magasin fait grand standing) et des hommes de la sécurité passent leur temps à mettre des sauts en dessous de l’eau qui tombe. J’observe tout ça en reposant mes pieds. On repart en continuant à regarder les boutiques ultra modernes qui côtoient une très belle pharmacie de médecine traditionnelle avec nid d’oiseaux, hippocampes, lotus et diverses racines bizarres.

Avec un peu de chance, peut-être que je vais trouver un remède miracle pour la polyarthrite ????

Magasins d’outils pour la calligraphie, fabrication des éventails …. Bon je n’en peux plus, j’ai les pieds qui me brulent des orteils aux chevilles je ne peux plus avancer. On boit un coup et retour à l’hôtel en taxi, tout le monde est vané. Aucun problème pour les taxis il y en a à chaque coin de rue, il suffit de lever la main pour les arrêter et de leur donner la carte de l’hôtel ou l’adresse en chinois dans nos guides.

Le lendemain, Sophie, notre guide francophone qui va nous accompagner pour la première partie du périple, nous retrouve à l’hôtel. Je lui explique mes difficultés à marcher et demande s’il sera possible d’avoir des fauteuils roulant pour visiter les sites ce serait super. Elle trouve tout de suite une autre solution : l’hôtel prête des fauteuils roulants (il faut juste laisser une caution). Ca je n’y avais pas pensé en France, il faudra que je me renseigne. Nous voilà donc partis pour la vieille ville aux rues étroites bordées de maisons de bois aux toits si extraordinaires. Ils remontent aux angles et sont recouverts de petites scultures (chiens, dragons…) qui ont chacune un rôle très particulier de protection de leurs habitants. Puis visite des jardins du Mandarin Yu (photo). Premier contact avec ces fameux jardins dont Dom me parle depuis si longtemps. C’est superbe, un autre univers, des constructions totalement différentes de tout ce qu’on connait c’est magnifique, de l’eau, des petits ponts, des lotus, des poissons. Et Sophie qui me pousse au milieu de la foule de touristes chinois. L’après-midi se passe au musée de Shanghai, magnifique, pas assez de temps pour tout voir mais c’est déjà un bel aperçu des trésors de ce pays. Retour à l’hôtel car ce soir c’est SORTIE.

LEs trucs et astuces pour la PR

Trucs & Astuces

Un peu de patience ! Vous retrouverez la suite du témoignage la semaine prochaine !